spiral_frontrogne_small

Dave LIEBMAN, saxophoniste et compositeur: "I enjoyed the CD a lot - especially tune 8 - (REFLETS) Soprano player is really good. Best of luck!"

Jean-Charles RICHARD, saxophoniste et compositeur: "Je trouve formidable la musique enregistrée par le Spiral Quartet sur le CD "Kaléidoscope". Le discours est vraiment fluide, très cohérent aussi bien dans les parties très écrites que dans celles qui sont très improvisées. J'aime beaucoup l'univers et l'esprit des compositions de Philippe Poussard que ses trois amis servent à merveille."

André RIOTTE, compositeur et analyste (formalismes musicaux): "C'est pour moi une excellente réalisation, que je m'efforcerai de faire connaître. Bien que nous vivions dans deux univers musicaux différents, j'apprécie beaucoup le style de votre Kaleidoscope. Votre conception est proche de la musique "classique contemporaine". Par exemple, le découpage en courts "mouvements", qui permet d'organiser la structure globale et rend sensible l'articulation de l'ensemble."
Kudsi Erguner, joueur de ney, compositeur : "Je trouve votre CD musicalement très touchant et intellectuellement très intéressant. Il mérite certainement les éloges qu'il a reçus de la critique (cf article Jazz Mag)."
Michel Merlet, compositeur, Grand Prix de Rome : "Bravo! c'est superbe, plein de vie et de trouvailles!"


REVUE DU CONCERT DU 07/08 par Frank BERGEROT (Jazz Mag/Jazz Man)
Hier soir, le Spiral Quartet du saxophoniste soprano Philippe Poussard présentait une “turquerie”. Marié à une épouse turque, il lui est arrivé d’emmener son orchestre en Turquie, et l’idée lui est venu d’arranger des morceaux du répertoire traditionnel turc. Le programme est une visite de différentes villes et régions turques à travers la reprise d’une pière du répertoire locale ou par l’évocation originale, avec un soudain et pertinent glissement vers une Gnossienne de Satie. L’abord peut paraître un peu déconcertant pour qui est habitué au monde de la World Music ou par contraste avec la modernité du formidable album “Kaleidoscope” (Émoi dans notre numéro de février 2008), d’autant plus que le premier morceau interprété n’est pas le plus passionnant. Ce qui l’est en revanche, c’est la façon dont ce groupe — car c’en est un, authentique, depuis sa création en 2005 — s’appuie sur ces prétextes pour s’échapper. Pas totalement, car les rythmes composés et les modes originaux sont la matière de leurs improvisations et Philippe Poussard ne manque pas d’évoquer ici et là le jeu des hautbois, clarinettes et flûtes régionales. On pense à Liebman qui dans son autobiographie, cherchant à expliquer le choix du soprano, rappelait ses origines en Europe Centrale… Mais avec Philippe Poussard, on ne peut éviter de penser à Liebman, pour les chromatismes et les harmoniques, les jaillissements et les discontinuités. Bruno Angelini est toujours aussi passionnant, ici dans sa façon de décliner les couleurs modales et d’inventer des scénarios, selon un discours fourni, frisant parfois le rhapsodique, mais chez qui le plein fait toujours sens. Christian Lété confère à cette musique toute la décontraction qui lui manque parfois du côté du saxophone, avec un mélange de métier et de bonheur de jouer qui ravit. Et François-Charles Delacoudre lui va comme un gant (vu l’heure tardive, on m’excusera, je l’espère, cet ultime banalité).
Since 2005, the Spiral Quartet has developed an artistic project based on contemporary improvisation and writing. Of course, modern jazz is one of our main influences but it’s not the exclusive one. Contemporary music is also very important in our approach. At the moment our repertoire is built half on compositions and half on standards (american and french songs) and a few turkish traditionals. The energy and the cohesion of the group come from the human and artistic connivance which exists between us. We have full respect for great musicians of the past both in jazz and classical traditions but in a time of over-cautiousness and memory overload, we want to venture into the present without always looking backward.

KALEIDOSCOPE est "Disque d'émoi" dans le JAZZ MAGAZINE N°589 Fevrier 2008:
SQJazzMagComp3


KALEIDOSCOPE has got the "DISQUE D'EMOI" distinction in JAZZ MAGAZINE N°589, February 2008
See Below the WHOLE REVIEW translate in english:
Jazz Magazine – February 2008
Translated from french
There is something of Quest here and we are hardly surprised to read in the introductory notes that Philippe Poussard refers to David Liebman and Richard Beirach. His sound on soprano does not really conceal Liebman’s influence, through his tone’s flexibility and intonation which serve an intense expressiveness in the quiet waters, through the enormous compressions which split the sound and accelerate the flow dramatically, and through the melodic quality of his phrasing in all tempos. It looks as if his Spiral Quartet had taken over the experience of Quest’s total improvisations in the album « Of One Mind » recorded in 1990, just before the group’s disbanding, to follow it up through a return to writing, henceforth emancipated from standard repertoire. Philippe Poussard draws from the XXth century’s classical music what is necessary to increase tenfold the impulse of the interactive improvisation he examplifies with a constant renewal of strength. "Kaleidoscope" is a six-part suite which spreads out splendidly and during which the band goes back and forth between strict instructions and free talk, sometimes over funky rhythms and sometimes over rhythms touched slightly by the tip of the brushes or over all kinds of floating rubatos. In the background, a web of brief themes, series, modes or simple key centers appears whose expression is shared between the members of the band in various ways. The bass player, François-Charles Delacoudre, has an admirable mastery of pulse and space. The piano player, Bruno Angelini, reaffirms his ability to break the habits of conformist harmony in favour of an acute sense of narration and a very orchestral use of the piano. On drums, Christian Lété’s skilful use of colours and story-telling is particularly well emphasized here. A fascinating CD from beginning to end, never dry, helped by a wonderful sound recording.
Franck Bergerot
KALEIDOSCOPE revue by the turkish magazine JAZZ N°49(Jan/Feb/Mar 2008).
Translated from turkish.
The band - founded by the french saxophone player and composer Philippe Poussard - has been performing and recording since 2005. The musicians have developed a music based on contemporary writing and improvisation. They’ve just released « Kaleidoscope », an album which mainly contains a six-part suite. Each part contributes to narrate a whole story. They also have developed a repertoire based on american, french and turkish standards. They recorded a (demo) CD « Diyar diyar caz » recently and performed in Istanbul one year ago. Kaleidoscope is really an impressive album.
Chronique de "KALEIDOSCOPE" dans BASSISTE MAG. N°17 de mars 08.

article_batteur_DEF_small



Basse Magazine

08



Chronique de "KALEIDOSCOPE" sur le E-Magazine www.culturejazz.net de Février 2008 par Thierry Giard rédacteur en chef.

SQCultJazz_small

KCD5199Improjazz

S.QJazzMagFev2012